La presbytie

Chez le patient atteint de presbytie la vision de près devient progressivement floue avec l’âge (à partir de 40-45 ans).

Ce phénomène est due à la diminution naturelle avec l’âge (à partir de 40-45 ans) et progressive de la capacité d’accommodation du cristallin.

Cette accommodation gérée par les muscles intraoculaires permet d’assurer la netteté des images pour des distances différentes de vision, de près comme de loin.

Avec le temps, le cristallin perd de son élasticité. La mise au point n’est alors plus faite et la vision devient floue.

La presbytie s’exprime en dioptries :

elle évolue de +0,5 à +3 dioptries entre 40 et 60 ans.

Les hypermétropes ressentent plus précocement la gêne liée à la presbytie et découvrent souvent leur hypermétropie lorsqu’ils n’arrivent plus à lire de près et ressentent le besoin de lunettes pour la vision de près.

Les myopes pensent souvent à tort qu’ils sont épargnés par la presbytie, car ils peuvent parfois lire de près sans lunettes ou lentilles selon la puissance de leur myopie et de leur presbytie.
En revanche lorsqu’ils portent leur correction de loin (lentilles ou lunettes), ils ne peuvent plus lire de près et ressentent la nécessité d’un équipement supplémentaire de près ou d’un système progressif (verres ou lentilles).

La presbytie peut être corrigée par :

  • des lunettes en vision de près ou progressive

  • des lentilles de contact

  • la chirurgie réfractive ou correction au laser de la vision. (PKR, Lasik, SMILE)

la chirurgie réfractive ou correction au laser de la vision

Il existe cependant des traitements différents selon la technique opératoire utilisée :

Lors du bilan-opératoire, un test de dominance permettra de déterminer quel oeil est dominant pour la vision de loin, et par conséquent, l’oeil dominé utilisé pour la vision de près. Par la suite, la différence de netteté des images proches ou lointaines selon l’oeil utilisé sera atténuée par la vison binoculaire et par l’analyse des images par le cerveau.

En PKR ou Smile, l’oeil dit dominant sera corrigé en vision de loin et l’oeil dominé permettra la vision de près. Ce traitement, qui est appelé “bascule simple” nécessite une bonne adaptation du cerveau.

En lasik, le traitement Presbyond est utilisé. Grâce à son profil, augmentant la profondeur de champ, il permet une vision progressive de l’oeil dominant à l’oeil dominé pour une meilleure adaptation.